inTRAIN, ou l’avenir du design intérieur des trains

SONY DSC
Le projet de recherche et développement inTRAIN a été présenté le 30 janvier. Fruit du travail d’un consortium portugais, inTRAIN proposait une maquette grandeur nature d’un véhicule ferroviaire exploitant les différentes compétences et spécialités des entreprises participantes. Almadesign a contribué à l’avancement de ce projet à divers égards : R&D, conception, création de surfaces 3D, etc. Chloe Taylor, assistante marketing chez Forbo Flooring, a évoqué ce projet avec Elizabeth Remelgado.

Comment le projet inTRAIN est-il né ?
Ce projet misait sur l’intégration de compétences issues de différents secteurs technologiques, dans le but de créer un prototype grandeur nature qui permettrait de valider les solutions choisies et de mettre en avant le savoir-faire et les aptitudes technologiques des participants. Le projet inTRAIN a été mené à bien par un consortium d’entreprises : SETSA – Ingénierie et façonnage de moules ; Active Space Technologies – Logiciels et systèmes ; Almadesign – Design produit et gestion de projet de construction ; INEGI – Ingénierie mécanique et gestion industrielle ; ISQ – Soudage et qualité ; Optimal Structural Solutions – Fabricant de matériaux composites ; et Spin.Works – Ingénierie aéronautique, avec la participation d’EMEF – Maintenance ferroviaire. Il a également reçu le soutien d’ERT – Textiles techniques ; de Forbo Flooring Systems – Solutions de revêtement de sol pour le secteur du transport ; et Climar – Spécialiste de l’éclairage.

Dans quelle optique le projet inTRAIN a-t-il été abordé ?
L’objectif principal était de concevoir et de construire la maquette d’un wagon de train de banlieue qui augure d’un meilleur avenir dans ce secteur du transport, grâce à l’intégration de matériaux et de technologies alliant éco-efficacité et convivialité dans un design innovant. Le consortium est également convaincu que l’avenir des trains de banlieue mettra davantage l’accent sur le confort des passagers, la polyvalence des espaces et les problématiques environnementales/économiques inhérentes à l’exploitation.

inTRAIN_moodboard

Où avez-vous puisé l’inspiration pour ce projet ?
Le design intérieur est un vecteur d’émotion au langage épuré, qui s’inspire des formes de la nature et des couleurs de l’automne. Ce thème automnal a été choisi pour ses couleurs chaudes et sa capacité à créer une ambiance relaxante. Nous pensons qu’il reflète l’atmosphère recherchée par les travailleurs qui effectuent le trajet quotidiennement, tout en s’adaptant aux touristes qui doivent, par définition, être détendus. L’aménagement intérieur mise sur l’optimisation de l’espace et sur le confort des usagers. Le plafond est parcouru par une artère centrale, qui intègre les éclairages LED, le système de sonorisation et la ventilation, et par ses ramifications qui relient les portes d’entrée selon un motif organique inspiré par la nature.

Quelle méthode adoptez-vous lorsque vous travaillez sur un projet ferroviaire ?
Almadesign adopte une démarche novatrice axée sur la conception : elle commence par la « génération d’idées » (planification, recherche et création de concepts), puis viennent ensuite les phases de développement (affinage de la structure conceptuelle, ingénierie du produit) et de production (construction du prototype, mise en place et suivi de la production). La communication et la promotion des projets font également partie des attributions d’Almadesign. La principale difficulté du processus consiste à faire converger un si grand nombre d’entreprises et de compétences différentes pour obtenir un seul et même ensemble de solutions. C’est là que la démarche de réflexion (mettant les usagers au cœur du projet) et la capacité du concept à forger une vision commune pour les membres du projet, à chaque stade, jouent un rôle essentiel.

Selon vous, quelle importance doit être accordée à la modernité et à la convivialité du design intérieur des trains ?
Les usagers sont très exigeants en ce qui concerne le confort, la fonctionnalité et l’esthétique. Les trains de banlieue sont empruntés quotidiennement par les travailleurs, qui y passent beaucoup de temps : ils espèrent y retrouver un niveau de confort équivalent aux normes en vigueur dans l’automobile. Un système de transport public se révèle bien plus accueillant s’il parvient à créer une atmosphère douce et feutrée, qui contribue à réduire le stress du trajet quotidien pour se rendre au travail. Au cours du projet, plusieurs concepts et aménagements d’intérieur ont été mis au point. Nous avons finalement opté pour une solution permettant la répartition des places assises et debout, tout en ménageant un vaste espace multifonctionnel pour optimiser le flux des passagers et accueillir les objets encombrants comme les poussettes, les fauteuils roulants, les vélos, les bagages, etc. Les sièges pliants dans les zones d’accès renforcent la souplesse du concept et optimisent la capacité aux heures de pointe. Les couleurs chaudes et les finitions naturelles ont été choisies pour créer un intérieur moderne, douillet et accueillant.

Quels facteurs ont principalement pesé dans le choix des revêtements de sol pour le projet inTRAIN ? Que recherchiez-vous ?
Nous souhaitions créer une atmosphère douce, pour que l’usager se sente comme à la maison. L’effet bois y parvient parfaitement, en apportant une touche de modernité et un aspect naturel. Le choix d’un produit très technique, à haute durabilité et facile d’entretien, était également capital.

Pourquoi avoir opté pour les produits Forbo ?
Pour le projet inTRAIN, nous avons sélectionné les produits Forbo Flooring car ils nous permettaient de créer l’atmosphère voulue, tout en offrant un revêtement solide – idéal dans les zones d’affluence – et facile à entretenir. Nous nous penchons actuellement sur d’autres solutions, notamment Coral Brush et Marmoleum FR, pour nos futurs projets ferroviaires.

inTRAIN_3Drendere (2)

Selon vous, le développement durable est-il un facteur important dans le secteur ferroviaire ?
Tous les systèmes de transport public jouent un rôle important dans l’optique du développement durable, dans la mesure où ils permettent de regrouper les voyageurs sur un trajet donné, en consommant moins d’énergie et de ressources que les véhicules privés. Dans le cadre d’inTRAIN, nous avons cherché à utiliser des matériaux composites légers et des structures modulaires en misant sur la facilité d’accès, d’entretien et de remplacement.

Qu’avez-vous apprécié le plus dans le projet inTRAIN ?
Collaborer avec un grand nombre d’entreprises évoluant dans divers secteurs représente toujours un défi et une formidable occasion d’apprendre. Dans le cadre de ce projet intégrant différentes compétences, nous sommes parvenus à concevoir et à construire un prototype grandeur nature permettant de valider les solutions choisies et de mettre en avant le savoir-faire et les aptitudes technologiques des participants. En gérant les nombreux aspects techniques du projet et en mutualisant les compétences au profit d’un but commun, nous pensons avoir apporté une contribution favorable à l’amélioration de la qualité fonctionnelle et esthétique des systèmes de transport public. Almadesign est intervenu dans d’autres projets similaires et nous considérons que c’est le meilleur moyen d’envisager les choses sous un angle plus original et novateur dans le secteur du transport. Et cette démarche est de plus en plus importante pour améliorer l’expérience des passagers dans un avenir proche.

Pour en savoir plus sur ce projet, rendez-vous sur le site d’Almadesign.

Interview réalisée par Chloe Taylor, marketing – Grands comptes internationaux.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s